• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Fiches outils Fiche-Outil - Pratiques religieuses / Ecole

Fiche-Outil - Pratiques religieuses / Ecole

Envoyer Imprimer PDF

 

CONTEXTE :

Discrimination liée aux pratiques religieuses dans le cadre de l’école.

CE QUI SEMBLE PROBLEMATIQUE :

Alors que sa fille doit visiter un Centre de Formation d’Apprenti avec sa classe, la personne est sollicitée par l’école pour accompagner les élèves.
Le jour de la visite, le directeur du CFA refuse l’entrée à la personne en raison du port du voile. Les professeurs qui accompagnent la classe tentent de lui expliquer qu’elle est présente en tant qu’accompagnatrice et qu’elle doit être là pour la visite et le retour des élèves. Mais le directeur refuse de les écouter. Après s’être retiré quelques minutes, il revient et se dirige vers la personne. Il lui tend alors de l’argent et lui ordonne de partir.
Révoltée, la personne part et se rend directement au commissariat pour porter plainte. Les agents de police prennent sa déposition et lui font signer, mais ne lui fournissent aucune copie de sa plainte.
Une semaine plus tard, un officier de police se présente chez elle pour lui expliquer que du café a été malencontreusement renversé sur sa déposition et que suite à cela ils avaient rédigé un nouveau document qu’elle doit de nouveau signer, ce qu’elle fait.
Un peu plus tard, elle relit le document et s’aperçoit que des éléments importants de sa déposition ont disparu. Elle décide alors de contacter un avocat, ainsi qu’une association d’aide aux victimes.

-> Le refus du directeur de laisser entrer la personne dans l’établissement  à cause de son voile constitue clairement une discrimination liée aux pratiques religieuses. Il s’agit d’un délit puni par la loi qui doit être reconnu et sanctionné. De plus, les pratiques des officiers de police sont inadmissibles et leur hiérarchie doit en être informée. 

CE QUI EST SOUHAITE :

La personne souhaite être conseillée dans les démarches à mettre en œuvre pour faire reconnaître la discrimination dont elle a été victime.

La stratégie mise en place : la personne n’habitant pas en région Alsace, il faut avant toute chose la mettre en contact avec une association locale qui puisse la soutenir dans ses démarches en maintenant notre suivi et notre soutien.

1.Recherche d’informations sur les associations traitant de la discrimination dans la région d’habitation de la personne.
2. Mise en relation entre l’association et la personne.

LIRE LA FICHE DETAILLEE

.
 

 

 

Association de Lutte contre les Discriminations Alsace - ALDA
23, rue Lambert - 68 100 Mulhouse
03 89 59 50 99 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

SIRET 4840 12075 00012

logounionL’Union Européenne participe au financement de ce projet par le FSE. Ce soutien est à l’origine de la restructuration du site et de la création de nouvelles ressources pratiques en matière de lutte contre les discriminations.