• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Fiches outils Fiche-Outil - Pratiques Religieuses / Services Publics

Fiche-Outil - Pratiques Religieuses / Services Publics

Envoyer Imprimer PDF

 

CONTEXTE :

Discrimination liée aux pratiques religieuses lors de consultations médicales.

CE QUI SEMBLE PROBLEMATIQUE :

La personne consulte depuis plusieurs mois un médecin spécialiste de la douleur en raison d’un nerf coincé dans sa joue. Elle se rend le plus souvent aux rendez-vous avec l’un de ses enfants afin qu’il traduise les propos du médecin, car elle ne maitrise pas pleinement le français.
Lors des consultations, le médecin dévisage sans cesse la femme et semble lui parler avec condescendance. Il lui délivre de nouvelles ordonnances de médicaments sans jamais ausculter la femme. Cette dernière appréhende toujours ces rendez-vous car elle se sent mal à l’aise.
Au cours d’un rendez-vous durant lequel la personne expliquait que, suite à la fin du ramadan, elle s’apprêtait à reprendre son traitement, le médecin a tenu ces propos : « ils s’abstiennent de manger toute la journée et le soir ils mangent comme des goinfres. Et puis, ils vont à  la Mecque, mais là bas c’est des profiteurs… en Arabie saoudite, ils vous prennent 7000 à 8000 euros pour la Mecque» en s’adressant à l’infirmière présente lors de la consultation. Le fils de la personne a alors demandé au médecin de vérifier ses propos avant d’affirmer de telles choses et d’en revenir à la consultation. Alors que la personne ouvrait la bouche afin que le médecin puisse l’ausculter, ce dernier a refusé de le faire en disant « faut penser à aller chez un médecin Madame, vous avez les dents toutes pourries ! ». Il lui a juste délivré une ordonnance et mis fin au rendez vous.
Suite à ce rendez-vous, la fille de la personne a pris l’initiative de rencontrer le médecin afin de lui demander de s’expliquer sur les propos qu’il a tenu. Ce dernier a assuré que la personne et son fils ont menti et déformé ses paroles.

-> Le médecin est un professionnel de la santé et doit fournir les mêmes soins médicaux à tous ses patients. Ses propos sont problématiques et il convient de les dénoncer. 

CE QUI EST SOUHAITE :

La personne souhaite avant toute chose que la direction du médecin soit informée de ses pratiques professionnelles et qu’il soit sanctionné. Elle veut également changer de médecin spécialiste.

La stratégie mise en place : il s’agit donc de se renseigner sur les démarches à entreprendre pour changer de spécialiste et d’interpeller la hiérarchie du médecin sur ses pratiques professionnelles.

1. Prise de contact auprès du médecin de famille de la personne afin d’être conseillé sur les démarches à mettre en œuvre pour changer de spécialiste.
2. Rédaction d’un courrier au nom de la personne à destination de la direction de l’hôpital afin de l’informer des pratiques professionnelles du médecin en cause et réclamer qu’il soit sanctionné.

LIRE LA FICHE DETAILLEE

.
 

 

 

Association de Lutte contre les Discriminations Alsace - ALDA
23, rue Lambert - 68 100 Mulhouse
03 89 59 50 99 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

SIRET 4840 12075 00012

logounionL’Union Européenne participe au financement de ce projet par le FSE. Ce soutien est à l’origine de la restructuration du site et de la création de nouvelles ressources pratiques en matière de lutte contre les discriminations.